Domitilla de Laporte

La transmission par le jeu

La transmission par le jeu

Vue par Domitilla de Laporte, orthophoniste spécialisée dans le plurilinguisme



Forte de 20 années d’expérience, Domitilla est une orthophoniste qui a une expérience unique. Diplômée de l’Institut Libre Marie-Haps de Bruxelles avec Grande Distinction, elle a enrichi son domaine d’expertise au contact de familles multiculturelles rencontrées au cours de ses 6 expatriations. Précurseuse dans l’orthophonie en ligne, elle consulte de manière spécifique auprès des familles francophones expatriées et également auprès des couples mixtes et propose des soins d’orthophonie adaptés à leurs situations. 

 

La transmission est une des valeurs fondamentales de Pioupiourico et nous avons eu envie de connaître sa vision et ses conseils pour mieux transmettre à son enfant.

7 conseils clés à connaître pour bien transmettre à son enfant 


La transmission est-elle importante ?

Ouiiiii, bien sûr ! D’abord en tant que parent, on aime transmettre à nos enfants : nos valeurs, nos passions, nos recettes de cuisine, nos souvenirs d’enfance… Il  est aussi important de transmettre notre langue à l’oral comme à l’écrit. La langue et la culture française sont si riches ! La langue est “vivante” et c’est parce qu’on la transmet qu’elle ne meurt pas !


A quel âge faut-il commencer à transmettre ?

Dès la naissance ! A chaque âge, on transmet des choses différentes. Dans la jeune enfance, on transmet le langage non-verbal (gestes, posture…) et oral principalement puis progressivement le langage écrit.

On n’a jamais fini de transmettre ;-)


Comment transmettre ? 

En étant soi-même ! On ne transmet avec passion que lorsqu’on en a envie, ce n’est pas la peine de se forcer. Pour moi, quand on est en volonté de transmettre, c’est profiter de chaque occasion qui se présente pour être en lien avec son enfant. L’enfant ou l’adolescent seront d’autant plus réceptifs quand l’envie vient d’eux ; répondez à leurs questions ! Soyez prêts a écouter !


Pourquoi est-ce si important de transmettre et de jouer avec son enfant ?

Le jeu est important car quand on joue, il y a la notion de PLAISIR et de moment partagé.  On n’est plus dans l’évaluation comme à l’école par exemple. Pourtant, on travaille souvent plein de notions sans s’en rendre compte, c’est ça qui est génial !

  • L’organisation des tours et la gestion des règles.
  • La gestion des émotions : en fonction des jeux, parfois on gagne, parfois on perd… et on apprend dans les 2 cas…
  • Le besoin et l’envie de parler : quand on joue on est en interaction.
  • Le sens de l’observation : la discrimination visuelle, la curiosité…
  • Le vocabulaire : dénommer ce qu’on voit sur les cartes, nommer ce qu’on fait
  • La mémoire : dans un jeu de memory !
  • La rapidité dans d’autres types de jeux.
  • L’attention et la concentration.

Tant de choses utiles pour les enfants !


Comment bien choisir ses jeux ?

Observons les aspirations de nos enfants, ils n’ont pas tous les mêmes besoins et les mêmes aspirations naturelles. Voici les 3 questions à se poser avant d’acheter ou de proposer un jeu :

- est-ce que le jeu correspond aux intérêts de mon enfant et à son âge ?
- est-ce que le jeu stimule l’implication de mon enfant, donc favorise sa créativité ou sa prise d’initiative ?
- est-ce que le jeu peut être utilisé de différentes façons (oui, bien souvent on peut adapter les règles) !


Une erreur à ne pas commettre ?

J’en vois deux :

- Vouloir "pousser" le jeu à tout prix quand l’enfant n’est pas prêt ! S’il est fatigué, fâché ou occupé à autre chose.

- S’obliger à jouer pour se donner bonne conscience à un moment où nous, les parents, ne sommes ni prêts ni disponibles (sur nos téléphones ou entre 2 portes en 3 min 20 secondes).

A part ça, je ne vois pas d’autres erreurs ;-)


Tu as 4 enfants, as-tu un tip perso à nous confier ?

Jouez, c’est excellent pour la santé mentale de vos enfants… et pour la vôtre aussi ;-)

S’il y a une chose à retenir de toutes ces considérations, c’est que l’important pour vos enfants, est qu’ils puissent apprendre dans le plaisir, avec vous ou par lui-même.

Le mieux reste encore et toujours de varier les jeux et les activités (jouer dehors, jouer avec d’autres enfants, jouer seul, jouer avec l’adulte, lire une histoire, faire des constructions, faire du bricolage, jouer à un jeu de table…). Mes enfants sont ‘grands’ maintenant, mais jouer, transmettre et échanger reste crucial.

 

Puisque Noël approche, peux-tu partager avec nous ta tradition préférée pour les fêtes ?

La tradition que j'ai gardée de mon enfance c'est de préparer des dattes fourrées à la pâte d'amande, un délice ! et depuis que je suis en Allemagne, je me réjouis chaque année à l'idée de boire mon premier glühwein, vin chaud aux épices, et de déguster un stollen, cake aux fruits secs et aux amandes.


Merci Domi !



Pour en savoir plus sur Domitilla de Laporte rendez-vous ici